Ceci n'est qu'un aperçu des critiques et appréciations du volumineux fonds d'archives.

Hommage à Maurice Demers

Courriel envoyé à Madame Dumas

Suzanne Lemerise,
Professeure retraitée de l'UQAM

[…] Le départ de ce grand artiste laisse un vide et dans nos coeurs et dans le monde artistique. Sa contribution est unique et son livre, que j'ai acheté tout récemment,  témoigne  de ses intérêts artistiques et philosophiques avec  profondeur et  authenticité.  C'est vraiment un immense cadeau qu'il nous a fait. J'ai surtout connu Maurice dans les années 1960-70, alors que nous participions à l'émergence de nouvelles valeurs artistiques dont il était un des  principaux maîtres d'oeuvre.  Je l'ai revu quelquefois  par la suite et il savait que je l'admirais beaucoup. […] Cordialement

Maurice Demers, oeuvre d'art total

Des environnements participatifs à la création collective Livre d'Anithe de Carvalho, Lux Éditeurs 2009, Inter 108

Guy Sioui Durand

...sort de l'ombre un artiste québécois majeur : Maurice Demers. L'ouvrage met en lumière ce que l'on pourrait qualifier de chaînon manquant. [...] Maurice Demers est aux yeux d'un Wendat comme moi, un grand-père. [...] Sa lecture ébranle certaines références du discours convenu de l'histoire de l'art. (Il) aura été non seulement un artiste avant-gardiste. L'éthique de son engagement et le matériau de son imaginaire, à savoir le tissu social, la société vivante, la vie de quartier, les communautés et non l'exploration d'une technique, d'une discipline ou d'une mode, comme forme d'émancipation collective par l'art perdure [...] preuve qu'il s'agit d'art actuel.

Publication sur Facebook
de
Dominique Laquerre

31 mai 2012

Bonjour Maurice, j’ai lu « La fabuleuse construction d’espaces sacrés ». Votre texte prend une dimension toute nouvelle avec les événements des derniers mois au Québec. En marchant dans les rues de la ville et de mon village, j’ai senti une fierté citoyenne, l’immense créativité, le début de la mutation dont vous parlez. On s’en reparle bientôt! MERCI!!!

Site Web
http://www.mauricedemers.com

appréciation de

Stéphane Aquin

(Conservateur de l'art contemporain, Musée des beaux-arts de Montréal, courriel daté du 23 février 2010)

Je viens de passer en revue votre site et j'ai été très impressionné par le rôle que vous avez joué dans la redéfinition de l'art comme environnement et outil social.

Vous êtes à ce titre un grand précurseur et je tiens à vous exprimer mon admiration la plus entière. Plusieurs vous connaissent déjà, mais je ne doute pas qu'un jour une relecture plus globale de votre contribution voit le jour.

Total environment :
Montreal 1965-1975

(Architecture and ideas, vol. IX 2010)

Alessandra Ponte

Maurice Demers in the late 1960s quickly became established as one of the leading designers of environments in Québec. His participatory environments addressed the future, social issues and educational methods. He created playful participative environments [...] Maurice Demers gradually developed a language made up of graphic éléments arranged in space in temporal sequences to create collective works of art. These Tools were an original method of communication and gave rise to environments in which the artist could communicate in real time with a variety of professionnels and amateurs while inviting the public’s participation and reacting to the intensity of their involvement.

Maurice Demers
Œuvre d'art total

(Lux Éditeurs 2009, p.8)

Anithe de Carvalho

Pionnier des pratiques artistiques participatives au Québec [...] ce livre fera le point sur l'héritage que Demers lègue à l'histoire de l'art québécois et aux artistes lui succédant.

Maurice Demers
Œuvre d'art total

(Lux Éditeurs 2009, p.17)

Anithe de Carvalho

Demers compte parmi les artistes les plus engagés et originaux de son époque, aucun autre artiste, si l'on se fie à l'étude exhaustive du théoricien de l'art américain Frank Popper, n‘a jumelé à sa manière arts visuels et animation sociale et culturelle, théâtre d'intervention social, science et technologie, musique, art culinaire, art populaire, sciences humaines, etc., au sein d'une même œuvre.

Maurice Demers
Œuvre d'art total

(Lux Éditeurs 2009, p.133)

Anithe de Carvalho

Il m'a semblé important de raconter l'aventure de ces pionniers que furent Demers et ses collaborateurs et collaboratrices.

Le retour du mythique
Maurice Demers

La Presse, 2 mai 2009

Jocelyne Lepage

Le nom de Maurice Demers est inscrit dans l’histoire de l’art contemporain.
[...] (Son) cas est particulier. [...]
Ce n’est pas simple de décrire les événements (qu’il a) organisés. C’est tellement gros! [...] Demers s’est promené pendant 10 ans avec ses événements participatifs qui avaient aussi une fonction politique ou sociale. [...] Peu importe les lieux où ces événements se déroulaient, les critiques d’art le suivaient. Et s’emballaient. [...] On poussait l’art au « boutte » [...] et on changeait le monde.

La pratique des arts
Au Canada

(Volume XII 1989, p.221)

Francine Couture

Les œuvres des [...] artistes tels Maurice Demers et ceux du groupe Fusion des arts ont constitué un moment et un terrain d'expérimentation d'une nouvelle définition de la pratique artistique et de la fonction sociale de l'art.

Histoire internationale de l'art
Ne Art
ou Art et nouvelles technologies

(Émission #10, Télé Québec et Canal savoir 1995)
L'origine des cybermondes

Louise Poissant et
Derrick de Kerckhove

Au nombre des précurseurs : le travail séminal de Marcel Duchamp [...] dans les années 50 on annonce déjà l'ère des cyberespaces (avec entre autres Nicolas Schöffer). Les installations de Maurice Demers dans les années 60 reproduisent une sorte de village cybernétique, conviant le spectateur à expérimenter, sous le mode ludique du voyage, de nouvelles sensations.

Les arts visuels au Québec dans les années soixante

(vlb éditeur 1989, p. 315)

Suzanne Lemerise

Certains artistes comme M. Demers [...] anticipaient un élargissement professionnel du métier d'artiste [...] souhaitaient l'émergence de nouveaux paradigmes pour définir l'art, paradigmes empruntés aux univers de la science et de la communication.

L'art comme alternative

(Inter éditeur 1997, p. 55)

Guy Sioui Durand

Maurice Demers, un des principaux créateurs d'environnements des années soixante.

Déclics Art et société
Musée d'art contemporain
et
Musée de la civilisation

(La Presse 29 mai 1999, p.D3)

Le futur au passé
Jocelyne Lepage

Les temps ont changé, mais une bonne partie des œuvres présentées à « Déclics » ont acquis, avec le recul, une pertinence peut-être encore plus grande aujourd'hui qu'il y a trente ans. C'est le cas, par exemple, des environnements impressionnants de Maurice Demers [...]

Man and his world
Playboy

 

The bilingual Pleasures of Montreal
(1967, p132)

Strange, Strange World (pavilion), which covers such mysterious phenomena as unidentified flying objects and which so thoroughly shakes up visitors that it has become perhaps the most popular pavilion.  

La Presse
(21 février 1974)

 

Gilles Toupin

L'expérience du Théâtre d'Environnement Intégral est unique au monde

Le Courrier de l'UNESCO

L'art en Occident

(mars 1973)

Mikel Dufrenne

[...] nous préparons le prochain numéro du Courrier de l'unesco qui sera entièrement consacré à l'art contemporain dans le monde [...] j'aimerais beaucoup proposer les photos que vous avez publiées dans Forces No 20-1972 sur le théâtre d'environnement intégral, essentiellement la photo de la page 38.


Anne-Marie Maillard
Photo researcher
COURRIER DE L'UNESCO

ENCYCLOPAEDIA
UNIVERSALIS
CORPUS 19

(Littérature et théâtre, p.401)

Micheline Servin

Maintes troupes oeuvrent en dehors des critères du théâtre traditionnel. Ainsi celle de Maurice Demers, plasticien de formation, qui, sensibilisé plus particulièrement aux problèmes de l'environnement, travaille en étroite collaboration avec les syndicats et les comités de citoyens et pratique un théâtre d'animation [...] L'imagination des créateurs et des spectateurs est très sollicitée. Spectateur, personnage, comédiens doivent se retrouver en accord de signification et de vibrations.

Encyclopédie du Canada
1987

(Théâtre d'expression française, page 1943)

Lorraine Camerlain et Pierre Lavoie

L'émergence en 1969 de la création collective en tant que mode d'expression privilégié devient vite le signe d'un éveil à une réalité sociale et culturelle nouvelle [...] Ce courant [...] va tout à fait dans le sens du remous sociopolitique de la RÉVOLUTION TRANQUILLE [...] Le Théâtre d'Environnement Intégral de Maurice Demers (1968), le Théâtre du Même Nom (1969) animé par Jean-Claude Germain au Théâtre d'aujourd'hui, le Grand Cirque ordinaire (1969) et le Théâtre Euh! (1970) de Québec sont les chefs de file de cette remise en question du théâtre d'aujourd'hui et du texte intouchable.

Radio-Canada
(Émission Présent, 26 février 1970)


Travailleurs

Mario Cardinal

C'est une version nouvelle de l'Internationale
[...]
Une version améliorée de l'Internationale.

« FEMME »
Un théatre où apparaît
l'Ève future
Châtelaine

(juin 1971, p.30-31-50)

Denise Marchand

Maurice Demers a voulu situer son spectacle au-delà de la réalité quotidienne. Mais d'autre part, sa volonté de créer au théâtre la fusion de l'art et de la vie et d'offrir une œuvre ouverte lui permet de toucher la réalité des êtres de façon aussi vraie et instantanée qu'aucun théâtre n'a pu l'atteindre jusqu'ici.

Forces

(Numéro 200 1972. P.2)

Jean Sarrazin
Directeur

C'est sans doute pour adapter l'homme à cette mutation de notre monde que sociologues, éducateurs et artistes s'efforcent d'ores et déjà, chez nous de susciter, grâce à des spectacles d'environnements précurseurs, les événements de conscientisation qui aideront au passage d'une société telle que nous la connaissons (éducation, travail, place de la femme, amour, etc.) à une autre société où les mêmes problèmes seront résolus dans le cadre d'une harmonie collective, créatrice te spontanée qui aidera chacun à se vider des complexes hérités du passé.

Maurice Demers
et
l'environnement


Le Devoir
Michel Bélair
(27 mai 1970, p.11)

Cela tient presque du miracle [...] Il serait temps que l'on donne droit de cité à un type de théâtre qui réussit à faire où plutôt à refaire ce que tous les directeurs de troupes cherchent à réaliser depuis que le théâtre existe : un théâtre authentiquement populaire.

Mainmise
(octobre 1973)
Appelez-moi Ahuntsic


Michel Bélair

Demers a mis sur pieds une technique et une approche de la réalité théâtrale qui ne se retrouve nulle part ailleurs [...] En faisant un théâtre par, pour et avec tous les citoyens d'Ahuntsic et dans toutes les formes que ce « théâtre » pourra prendre, en posant pour la première fois ici les bases d'un théâtre qui est d'abord et avant tout l'équivalent d'une sorte de Mandala se construisant au rythme de la participation de chacun, Maurice Demers risque de déboucher, avec la création du Théâtre d'Environnement Intégral, sur le premier cas historique québécois de tournage collectif.

Le Cercle
(Vol 2 numéro 1, juillet 1973)
Crée ou crève


Jacqueline Darveau-Cardinal

L'Homme anonyme. Vous. Moi. Toi. Hier. Jadis. Peut-être. Jamais plus. La conscience d'un groupe. Créateurs, oui, nous le sommes tous. Tout commence avec la création.

Le Devoir

(20 février1970, p.11)

Solange Chalvin

Une expérience de « conscientisation » des citoyens-ouvriers du Plateau Mont-Royal

Il y a eu l'époque des revendications, des grèves, des manifestations, il y aura demain celle de la prise de conscience collective issue d'une intégration de l'art à l'environnement puis à la vie tout court.

Art et politique
Bulletin d'histoire politique

(Vol 9 numéro 3 – été 2001, p. 10-11 et 24 à 35 )

Lucille Beaudry

Ces pratiques diversifiées, hétéroclites, irréductibles au discours dominant relèvent de l'histoire récente de l'art au Québec tout en constituant des fragments d'une politique celle dont l'art est le moyen d'expression.

Le Devoir

Apprentissage
ou La Conférence Québécoise sur l'Éducation

(septembre 1971)

Gérald LeBlanc

L'AEQ a confié à Maurice Demers la tâche de faire de la conférence québécoise sur l'éducation [...] un bain de « 36 heures dans un environnement éducatif » [...] Les participants ont décrit cette conférence en ces termes : le coup d'envoi d'un nouveau rapport Parent, un happening du tonnerre, une fin de semaine dispendieuse mais intéressante, une immense foire, un feu d'artifice pour couronner une décennie [...] la plupart des participants ont été enchantés par ces expériences qui ont été pour plusieurs de véritables révélations [...] pourquoi pas dans nos écoles?

Vie des arts

(Numéro 51, été 1968)

Jacques de Roussan

Maurice Demers est un de ces novateurs [...] « Futuribilia » est une féérie à vivre qu’il nous propose. Suivons la démarche du créateur; elle nous mènera au XXIe siècle et à la conquête de cette nouvelle Amérique qu’est l’espace.

Art actuel au Québec

(Iconia 1983, p.246)

Guy Robert

Un de nos créateurs les plus aventuriers, Maurice Demers [...] a développé une démarche [...] qui a marqué l’évolution des arts au Québec et a obtenu des échos à l’étranger [...] Ses œuvres plongeaient au cœur des archétypes et des pulsions les plus vives de la vie contemporaine.

Manifestes et textes théoriques

JEU, Cahiers de théâtre

#7, page 43.

Hélène Beauchamp

«[...]nombreux ont été les créateurs québécois entrainés par l’action de Maurice Demers


JEU cahiers de théâtre

#20 page 65

Pierre A.Laroque

« [...] démarche qui a été suivie par plusieurs. »